Frédérique Nalbandian – « L’oreille qui tombe »

Du 13 février au 23 avril 2016, L’Espace d’art Le Moulin accueille l’artiste Frédérique Nalbandian et l’exposition « L’oreille qui tombe »

oreille qui tombe

Frédérique Nalbandian nous propose une recherche sur l’écoulement du temps, la pesanteur/apesanteur/chute, la gravité. Puis la blancheur, l’immanence de la matière, l’absence/silence du blanc, l’empreinte (moulage en négatif) et la mémoire.

Sa première oreille est née en 3ème année de ses études à la Villa Arson, elle travaille le plâtre dès la 1ère année, le savon en 3ème année. L’oreille pour sa forme embryonnaire (rapport à l’origine, à la naissance, « conduit auditif//ombilical ») l’interpelle et plus précisément, son conduit auditif au sens de l’entendement, de la compréhension du monde, de nous-même. Cette compréhension tellement complexe et difficile, voire improbable entre les hommes : « je n’y crois pas, en tous les cas pas avec le langage » dixit l’artiste.

Dossier de presse de l’exposition :

Espace d’art Le Moulin – Frédérique NALBANDIAN

Le journal Trace : 

Trace