Drawing Now

Drawing Now Art Fair 12è édition
Du 22 au 25 mars 2018
Carreau du Temple, Paris

 
 
Avec les Artistes :

Gregory Forstner
Natacha Lesueur
Gilles Miquelis
Gérald Panighi
Florian Pugnaire
Ben Vautier

Dossier de presse en savoir plus 

La Galerie Eva Vautier présente à l’occasion de la douzième édition de Drawing Now Art Fair, une sélection d’œuvres de Gregory Forstner, Natacha Lesueur, Gilles Miquelis, Gérald Panighi, Florian Pugnaire et Ben Vautier.

Eva Vautier, fidèle à la ligne directrice de sa galerie ouverte en 2011, tisse des possibles entre des générations d’artistes qui ont marqué l’histoire culturelle depuis l’École de Nice, Fluxus, et jusqu’à nos jours.

Si certains d’entre eux jouissent d’une reconnaissance nationale voire internationale, comme Ben Vautier, Gregory Forstner, Natacha Lesueur et Florian Pugnaire, des artistes comme Gilles Miquelis et Gérald Panighi trouvent ici l’opportunité de faire découvrir à un public plus large la pertinence de leurs pratiques. Ces derniers construisent depuis plusieurs années une œuvre affirmée et établie, reconnue par l’institution et les collectionneurs français.

Ainsi le « focus » du stand sera consacré à Gérald Panighi, avec une sélection d’œuvres réalisées entre 2000 et 2018. Ses dessins, oscillant entre une imagerie soigneusement négligée et de petites phrases du quotidien, déclenchent de par leur assemblage un rire grinçant. Rappelant autant l’humour de Glen Baxter que la poésie de Magritte, ils nous renvoient à nos propres imperfections.

Gilles Miquelis et Gregory Forstner exposeront quant à eux des œuvres récentes consacrées à l’exercice classique du portrait, qu’ils interprètent pour l’actualiser.

Gilles Miquelis exposera une série de dessins réalisés entre 2016 et 2018. Inspirés de peintures du dix-neuvième siècle, que l’artiste se réapproprie à grands coups de fusain, ils représentent des enfants issus de la bourgeoisie, qui nous toisent avec dédain en fumant des cigarettes. De par leur ironie transgressive, les œuvres de Gilles Miquelis tournent à la dérision les tableaux autrefois commandés par les bourgeois pour symboliser leur prospérité.

Gregory Forstner présentera des portraits réalisés entre 2015 et 2018 dans lesquels on retrouve son geste pictural dynamique : majordomes, hôtesses de l’air, gentlemen à tête de mort, de cochon ou de chien, figures récurrentes du répertoire iconographique de l’artiste, composent ici un univers plastique étrange et suranné. Le plus souvent de grand format, les sujets de ses dessins puisent dans l’histoire de l’art, dans un culture populaire, ainsi que dans sa mythologie personnelle.

Spécifiquement pour Drawing Now, des dessins inédits de Natacha Lesueur et de Florian Pugnaire seront présentés, nous faisant découvrir de nouveaux possibles chez ces artistes connus surtout pour leurs photographies, leurs sculptures et leurs vidéos.

Natacha Lesueur pense le dessin comme une déclinaison de sa pratique photographique : reprises méticuleuses de ses images très colorées, ses dessins en noir et blanc produisent une aporie et concentrent notre attention sur la seule composition. Hyper-réalistes, ses dessins imitent en quelque sorte la photographie, tout en ouvrant de nouvelles perspectives : contrariant l’enceinte close du cadre photographique et proposant ainsi des représentations inachevées.

Florian Pugnaire décline son univers sculptural et vidéographique post-industriel sous la forme de dessins réalisés au feu, reprenant une imagerie issue de ses films : chantiers dévastés, voitures accidentées… Dynamiques et parfois violentés, ses dessins témoignent de son processus de travail, qui s’appuie avant tout sur le geste et l’expérience.

Enfin, Ben Vautier exposera des dessins rares et historiques, réalisés entre 1958 et 1979. On y retrouve le ton proclamatoire et subversif de cet artiste emblématique de l’École de Nice mais on y découvre également des œuvres plus intimistes, sensibles et poétiques.

La Galerie Eva Vautier présente pour le Parcours Master Now un dessin historique de Ben Vautier, Banane, réalisé en 1958.

The Galerie Eva Vautier, faithful to its guiding line, has been weaving since its opening in 2011, possibilities between generations of artists that have stood out in cultural history from Fluxus to these days.

If some of them enjoy a national and even international recognition, such as Ben, Grégory Forstner, Natacha Lesueur and Florian Pugnaire, artists like Gilles Miquelis and Gérald Panighi find here the opportunity to have a wider audience discover the relevance of their practices. The latter have been constructing an assertive and established body of works, recognized by the institution and French collectors.
Thus, the “focus” of the stall will be devoted to Gérald Panighi, with a selection of works made between 2000 and 2017. Gilles Miquelis and Grégory Forstner will show recent works dedicated to the exercise of the portrait they interpret to bring it put to date.

For the occasion, some surprising proposals, made specifically for Drawing Now, new drawings by Natacha Lesueur and by Florian Pugnaire, will be presented for the first time, introducing new possibilities for these artists mostly known for their photographs, their sculptures and their videos.
Also presented, some rare and historical drawings by Ben Vautier, made between 1958 and 1979.  Really bearing witness to the works of this major artist.

Gérald Panighi, C’est moi qui t’ai trouvé, 2017
Peinture à l’huile, mine de plomb et huile de lin sur papier, 75 x 57,5 cm

Ben Vautier, Banane, 1959
Encre de chine sur papier, 93 x 72 cm
Gregory Forstner, Sans titre, 2009
Fusain sur papier, 140 x 107 cmNatacha Lesueur, Grimoire #2, 2018
Graphite sur papier, 11 x 11 cm
Gilles Miquelis, Sans titre, 2017
Fusain sur papier, 75 x 55 cmFlorian Pugnaire, Sans titre, 2018
BA13, mur de brique, empreinte au feu, 40 x 60 cm

Supports / Surfaces

Vernissage le 10 juin 2016 à partir de 18h

 

Exposition organisée dans le cadre de la Carte Blanche à Ben

Du 11 juin au 1er août 2016

 

André-Pierre Arnal  – Vincent Bioulès – Louis Cane – Marc Devade – 

Daniel Dezeuze  – Noël Dolla – Toni Grand – Bernard Pagès –

Jean-Pierre Pincemin – Patrick Saytour – André Valensi – Claude Viallat


Supports / Surfaces

Jean-Pierre Pincemin, « Sans titre », 1973, Technique mixte, 250 x 206 cm

 

Le mouvement Supports / Surfaces, fondé officiellement en France en 1971, met en avant l’idée que ce n’est plus seulement le sujet mais également les éléments constitutifs de la peinture (supports, méthodes et techniques de réalisation) qui ont une importance dans la réalisation artistique. Le but est ainsi de tenter de faire de la peinture autrement en utilisant de nouveaux moyens picturaux.

La Galerie Eva Vautier souhaite, à travers cette exposition, rendre hommage à ce groupe d’artistes qui a contribué à de nouvelles approches artistiques que les générations suivantes continuent d’explorer.

 


Le mouvement Supports / Surfaces

Les artistes Supports / Surfaces

Partie historique de l'exposition


Ben expose du Mail Art

Exposition visible à la Galerie Eva Vautier à partir du 22 avril 2016

Mail Art

 

Le Mail Art : Partant d’un besoin important de communiquer avec les autres, Ben décide dans les années 1960 d’écrire aux institutions, à d’autres artistes, à ses amis, des cartes postales. Dans ces courriers, se mêlent théorie, poésie, appropriations et mégalomanie. L’action artistique consistait à tenir une correspondance, pratique donnant lieu à des échanges dans lesquels la liberté totale de création est proclamée. Dans tous les cas le côté ludique du Mail-Art est bien perceptible: clin d’œil coloré aux artistes correspondants, utilisation de tampons et de timbres personnels “hors normes“, surprise pour le destinataire final de découvrir une “lettre“ extraordinaire.

Le Mail Art est important dans la mesure où, sans Mail art il n’y aurait jamais eu ni Dada, ni Surréalisme, ni Fluxus. Tous ces mouvements et d’autres commencent et passent par la communication souvent postale. On s’envoie et on s’écrit des idées.

Et puis il y a ces artistes qui ne créent presque qu’à travers la Poste et le Mail Art, Ray Johnson, Jean Toche, René Duran, Orimoto, Prolix..

Ben Vautier

 

Mail Art 2

Mail Art 3



Exposition au premier étage, l’invité de Ben : Patrick Lanneau 

La rencontre avec la peinture de Patrick Lanneau est un voyage dans la couleur. Peintre, dessinateur et vidéaste, c’est un artiste complet. La stridence des couleurs, la schématisation des formes et le travail de la matière picturale évoquent un univers onirique en apesanteur. Patrick Lanneau se consacre alors principalement au paysage qui devient de plus en plus évasif.

Patrick Lanneau

La préfiguration du palais des égo étranges

La Galerie Eva Vautier présente La préfiguration du palais des égos étranges

Exposition collective organisée par Ben Vautier

Vernissage le 18 mars 2016 à partir de 18H

Préfiguration étrange

Préfiguration

PréfPréf

 

Ben présente à la galerie une préfiguration de l’exposition « Palais idéal des égo étranges » qu’il organisera le 28 avril au palais du Facteur Cheval à Hauterives. Avec la performance « Dansez, dansez, pensez-y » de Sandra Ponzetti & Jean-Paul Ducarteron.

40 artistes singuliers, créateurs, peintres et plasticiens, inspirés par l’étrangeté et la folie créatrice du Facteur cheval se rencontrent. Cette confrontation est autant un défi lancé à l’imagination qu’à la force obstinée de la création.

&

 

Exposition au premier étage, l’invité spécial de Ben : Christian Vialard

 

Vialard 1

“13h59, un message sur mon répondeur :”Allo Vialard c’est Ben, j’ai ressorti tes toiles de ma collection et là je fais une exposition et j’aimerai les montrer à la galerie d’Eva au premier étage, rappelle moi”.

Je rappelle, Ben:” Voilà tu as l’étage, je mets des toiles de ma collection et toi tu peux accrocher d’autres choses nouvelles, tu as carte blanche, … Puis là Ben parle à quelqu’un d’autre ou a mis son téléphone dans sa poche ou plongé son téléphone dans un aquarium où je peux faire la conversation au poisson rouge”… 

Re Ben qui se souvient du téléphone: “Tu viens accrocher, ah oui l’expo c’est la semaine prochaine” 

Moi: “Ok c’est top”

Ben: ” Vialard ça me fait plaisir de te montrer, ça faisait longtemps”

Voilà une expo, 3 minutes montre en main, de l’énergie, c’est direct et ça pulse comme du rock’n roll. C’est du Ben et c’est pour vivre ça que je suis artiste, pas vous? 

Je suis peintre et musicien, je fais des expositions, des concerts et des installations sonores. 

Ma musique qui influence ma pratique du dessin et de la peinture est faite d’expérimentations abstraites entre noise, drones et électronique post rock.

Mes derniers albums en date: Neukalm sur le label berlinois Grautag et Queequeg (avec Guy Reyes) sur le label Tiramizu. 

Je me produit sur scène lors de festivals comme Transmediale Berlin, City Sonic Bruxelles, Ososphère Strasbourg , Agnes B et Nuit Blanche à Paris, Elektro Alternativ, Toulouse, CrossOver, Nice, Le Générateur, Gentilly… ”

Christian Vialard

Site internet de l’artiste