Hors les murs – 2023 – Florian Schönerstedt – La ligne et le protocole – Exposition – Espace de l’Art Concret, Mouans-Sartoux.
Hors les murs – 2023 – Florian Schönerstedt – “Les cartes du champ de bataille” – Festival du Cinéma Nature & Environnement de FNE Isère
Hors les murs – 2023 – Florian Schönerstedt – La ligne et le protocole – Exposition – Espace de l’Art Concret, Mouans-Sartoux.
Hors les murs – 2023 – Florian Schönerstedt – “Les cartes du champ de bataille” – Festival du Cinéma Nature & Environnement de FNE Isère

Le Hublot présente Artifice Numérique #06, en lien avec OVNi. Après « Végétalisons » puis « Animal », le festival d’arts numériques du 109 à Nice passe aux processus énergétiques... comme les énergies de combustion, photoniques, électriques, calorifiques et vivantes.

Quelles installations et performances peuvent rendre compte de notions physiques comme le travail, la puissance, la masse mais aussi d’énergies vivantes ou spirituelles ? Énergies des corps en mouvement avec Nicolas Clauss, One Step Ahead de Cédric Teisseire, énergies du collectif avec Scenocosme, mais aussi du flux de la vague avec Étienne Rey, chaleur du soleil avec l’Œil-Océan de Anne-Sarah Le Meur et d’intelligence artificielle avec Conversation au Soleil de Florian Schönersted et encore l’Attraction de Florent Colautti.

Face au défi de réduire nos consommations énergétiques, nous afficherons le bilan de nos installations d’arts numériques, le but étant de proposer une exposition à énergie positive ! À l’avenir, va-t-il falloir pédaler pour avoir de la lumière sans consommer trop de viandes pour compenser l’effort ? C’est pour vous aider dans ce casse-tête de conversions d’unités entre watts, joules et calories que Le Hublot vous propose ce festival énergétique et anticipatoire.

Des ateliers et des conférences nous permettront d’échanger sur notre bilan carbone, sur la gestion de nos énergies spirituelles afin de mieux nous faire entrer dans E=mc2 !

La semaine précédente, un workshop avec les artistes invités du collectif Fées d’hiver nous permettra de démonter une bobine et un panneau solaire pour produire des électrons, de disséquer un rayon lumineux, de convertir des efforts en énergie, de stocker dans un potentiel redox notre substantielle alimentation du corps et de l’esprit, d’équiper notre espace de représentation en capteurs de consommations électriques et en bidouilles domotiques pour vous tenir informé en temps réel « De qui consommera qui ? » dans l’avenir !