Slowmo avec Jean-baptiste Farkas

A la galerie et dans tout le réseau Boto(x):


IKHÉA©SERVICE N°24

Slowmo : « Le ralentisseur »


Nous le réalisons pour vous ou,  À vous de le réaliser.

Mode d’emploi : agir avec une lenteur exagérée.

Remarques : on considérera son but à deux fois avant d’appliquer le mode d’emploi de ce service. Un Slowmo pourra être stratégique (Paavo Nurmi), politique (l’obstructionnisme) ou dandystique (Public Image Ltd.). Dans le cadre d’une inauguration haut de gamme, la mise en pratique du service a consisté à ralentir, à l’insu des personnes présentes, le travail d’un serveur préposé au buffet (composé presque uniquement de boissons). Un peu plus d’une journée d’entraînement a été nécessaire pour rendre cette action malveillante indétectable et lui ôter, par là même, tout caractère de drôlerie. Voici les stratégies mises en œuvre le « grand soir » pour arriver à nos fins : un seule personne avait été retenue pour le service alors qu’on attendait un très grand nombre d’invités, le serveur disposait d’un nombre insuffisant de verres (ce qui l’obligeait à s’absenter régulièrement pour aller en laver quelques uns, il devait ensuite les essuyer et les restituer à une foule toujours accrue), le buffet était équipé d’un seul tire-bouchon dont l’hélice était légèrement émoussée. Après deux heures de folie, cette réalisation presque idéale de Slowmo s’est achevée d’un coup, quand des « objecteurs de lenteur » se sont procurés des gobelets et ont choisi de se servir par leurs propres moyens. Entendu autour de Slowmo : « Il n’est jamais trop tard pour engager un Slowmo de carrière », « Faire Slowmo, c’est rejeter le temps des autres pour accéder à son propre temps ».

Parentés : tout ce qui occasionne un retard ; la procrastination ; les Durations pieces de toutes sortes.

Propriétaires : Centre national des arts plastiques – Ministère de la Culture et de la Communication (IKH(S).N°24 = inv. FNAC 09-236)

IKHÉA©SERVICES 2006

(Extrait de Des modes d’emploi et des passages à l’acte, éditions Mix, Paris, 2010, page 85)

…………………………..

farkas

 

ikhea-services