Née en 1987 à Versailles, Anne-Laure Wuillai est diplômée de l’École Nationale Supérieure des Beaux-Arts de Paris (2014). Artiste résidente à La Station, elle vit et travaille à Nice.

Anne-Laure Wuillai utilise son propre corps comme un étalon de mesure, à l’origine d’une réflexion sur les cadres qui régissent notre perception. Elle repère les lignes et les grilles qui rythment, organisent nos mouvements et déplacements. Elle opère sur les structures quotidiennes qui ordonnent nos vies, calquant ses gestes sur des repères pré-construits, des gabarits, des cadres et des cases établies, … afin de redonner sa place à l’humain.

Les objets banals qu’elle installe sont autant de défis à notre corps, c’est-à-dire à ce qui regarde mais qui est aussi regardé, à ce qui voit mais ne se voit pas. Jouant avec les normes et le normatif, elle trace le paradoxe de notre présence au monde, une présence tiraillée entre la liberté et la contrainte, le moi et l’autre.

Anne-Laure Wuillai, Mètre Cube, 2018

Un mètre-cube de bois plein, déchêts de bois recyclé, roues pivotantes en caoutchouc

120 x 100 x 100 cm © Galerie Eva Vautier

 

 

Anne-Laure Wuillai, Hyper-Conditionnement, 2018

Mer Méditerrannée sous sacs plastique thermo-soudés dans un gabion en acier inoxydable

50 x 50 x 50 cm © Galerie Eva Vautier

 

 

Anne-Laure Wuillai, Space Oddity, 2016-2019

Océan Pacifique 1 Litre, Cube en verre acrylique avec bouchon en verre et résine

12 x 12 x 12 cm © Galerie Eva Vautier

 

 

Anne-Laure Wuillai, Paysage artificiel, 2018

Plexiglas, eau déminéralisée, colorant hydrosoluble, bouchon silicone

70 x 100 x 5 cm © Galerie Eva Vautier

 

 

 

Anne-Laure Wuillai, Cyanometer, 2016

Acrylique sur bois et coffret en bois

7 x 42,5 X 4 cm © Galerie Eva Vautier

Née en 1987 à Versailles,

Vit et travaille à Nice

 

Formations

 

2014 – DNSAP, École Nationale Supérieure des Beaux-Arts de Paris

Atelier Djamel Tatah, suivi théorique Didier Semin

2nd Cycle (septembre 2012 à novembre 2014)

 

2013 – Bachelor Arts Visuels, Université du Québec à Montréal

Programme d’échange universitaire (janvier à juin 2013)

 

2012 – DNAP, École Nationale Supérieure des Beaux-Arts de Paris

Ateliers Dominique Gauthier et Djamel Tatah

1er Cycle (septembre 2009 à juin 2012)

 

2008 – Double Licence II Arts Plastiques et Arts Appliqués

Classe préparatoire à l’École Normale Supérieure de Cachan – Lycée Rive Gauche

Université Toulouse II Le Mirail

(septembre 2006 à septembre 2008)

 

 

Expositions personnelles

 

2016 12.03  – Carte blanche sonore, interview de Laurie Etourneau et Janoé Vulbeau 59’59’’ d’émission pour Motifs Pluriels

Radio Campus Lille

 

2015 06.03  – Installation 06.03.15 pour l’association Les Nuits de Pleine Lune

La Mécanique Ondulatoire, Paris 11è

 

2014 19.11 et 20.11  – Exposition DNSAP Ces copies qu’on forme

Galerie Gauche, ENSBA Paris 6è

 

 

Expositions collectives

 

2019 du 13.04 au 28.05  – Azimuth

Benoît Barbagli, Tom Barbagli, Evan Bourgeau, Camille Franch-Guerra, Omar Rodriguez Sanmartin, Florent Testa, Anne-Laure Wuillai

Galerie Eva Vautier, 2 rue Vernier, Nice

2018 / 2019 du 08.12 au 05.01  – Avec Plaisir

Exposition collective avec les artistes de la Galerie Eva Vautier

Galerie Eva Vautier, 2 rue Vernier, Nice

 

2018 du 07.12 au 09.12  – Nopoto

Exposition collective sur une invitation de Matériaux Mixtes

Atelier Patrick Frega, 3 rue Martin Seytour, Nice

 

2018 du 07.09 au 30.09  – Pensées Sauvages

Exposition collective sur une invitation de No Made

Commissariat Florent Testa et Stéphanie Laubry

Jardin de la Villa Roc Fleury, Cap-d’Ail

 

2018 du 04.08 au 05.08  – Trà e Stelle

Exposition collective sur une invitation de La Station et Utopia Résidence d’artistes

Les Charpentiers de la Corse, Piedigriggio, Haute-Corse

 

2018 du 29.06 au 01.07  – 100  TITRES

Commissariat association Matériaux Mixtes

Bel Oeil, 12 rue Emmanuel Philibert, Nice

 

2018 du 22.06 au 25.11  – Avis de grand frais

Exposition collective sur une invitation de La Station, commissariat Hanna Baudet

Le Suquet des Art(iste)s, 7 rue Saint-Dizier, Cannes

 

2018 du 09.06 au 11.06  – Réservoirs

Dans le cadre de Curiosité(s), organisé par l’association Botox(s)

Tom Barbagli, Evan Bourgeau, Camille Franch Guerra,

Igor Marchal, Florent Testa, Caroline Trucco, Anne-Laure Wuillai

Atelier 28, Vieux Chemin de Gairaut, Nice

 

2017 du 16.12 au 17.12  – PORTES OUVERTES ATELIER 28

Igor Marchal, Florent Testa, Tom Barbagli, Anne-Laure Wuillai

Atelier 28, Vieux Chemin de Gairaut, Nice

 

2017 du 17.11 au 19.11  – UNE COLLECTION #4

Exposition collective sur une invitation de Marie-France Frasca

Commissariat Camille Frasca et Antoine Py

Villa Riviera Cottage, Nice

 

2017 du 25.03 au 03.06  – élémentaire, la règle du jeu

Tom Barbagli, Charlie Chine, Jacqueline Gainon, Anne-Laure Wuillai, Agnès Vitani

Galerie Eva Vautier, 2 rue vernier, Nice

 

2017 du 12.02 au 07.03  – Derrière la mer

Anne-Laure Wuillai et Benoît Barbagli

Galerie de Beuil, Place de l’église, Beuil

 

2016 du 16.12 au 18.12  – PORTES OUVERTES ATELIER 28

Igor Marchal, Florent Testa, Tom Barbagli, Anne-Laure Wuillai

Atelier 28, Vieux Chemin de Gairaut, Nice

 

2015 du 12.06 au 28.06  – Chers Objets #2

Commissariat du collectif Tridécagone

Avec Frédéric Vincent et Cannelle Tanc

Espace d’art Immanence, Paris 15è

 

2015 du 03.06 au 07.06  – Chers Objets #1

Commissariat du collectif Tridécagone

Réfectoire des Cordeliers, Paris 6è

 

2013 03.10 et 04.10 – La France en copie

Rétrospective d’un voyage itinérant en Amérique du Nord

Exposition réalisée sous tutelle de Marie-José Burki

Galerie Gauche, ENSBA Paris 6è

 

2013 du 19.01 au 17.02  – Hasard d’ensembles

Avec la participation de Djamel Tatah et une sélection d’étudiants de son atelier

GAC, Groupe d’Art Contemporain d’Annonay

 

2011 10.02  – Tatah Yoyo

Exposition organisée par les étudiants de Djamel Tatah et Giuseppe Penone

Galerie Droite, ENSBA Paris 6è

 

 

Résidences

 

2018 – UTOPIA Résidence d’artistes, avec Verana Costa

Les Charpentiers de la Corse, Piedigriggio, Haute-Corse

 

 

Bourses

 

2014 – Bourse de l’Office Franco-Québécois pour la Jeunesse

Séjour d’étude à Montréal, pour la Biennale Looking Forward – L’avenir

 

2013 – Bourse Colin Lefranc

Programme d’échange à l’Université du Québec à Montréal

 

 

Publications

 

2015 – Catalogue d’exposition Chers Objets« À noter dans l’agenda »

Texte écrit par Sacha Alexandre Pevak, Beaux-Arts de Paris éditions

 

2015 – Catalogue des Diplômés 2014, Beaux-Arts de Paris éditions

 

2013 – Catalogue d’exposition Hasard d’ensembles

Texte écrit par Guitemie Maldonado, Beaux-Arts de Paris éditions

Élémentaire #1, 2017, Exposition Galerie Eva Vautier, Avec Tom Barbagli, Charlie Chine, Jacqueline Gainon, Anne-Laure Wuillai © Galerie Eva Vautier

 

Élémentaire #2, 2017, Exposition Galerie Eva Vautier, Avec Tom Barbagli, Charlie Chine, Jacqueline Gainon, Anne-Laure Wuillai © Galerie Eva Vautier

 

Élémentaire #3, 2017, Exposition Galerie Eva Vautier, Avec Tom Barbagli, Charlie Chine, Jacqueline Gainon, Anne-Laure Wuillai © Galerie Eva Vautier

 


 

 

 

AZIMUTH

 

Benoît BarbagliTom Barbagli, Evan Bourgeau

Camille Franch-Guerra, Omar Rodriguez Sanmartin

Florent TestaAnne-Laure Wuillai

Avec la participation de

Célia Vanhoutte, scénographie énergétique

Frédéric Blancart, commissaire d’exposition

« Qui nous a traînés ici ? Je le maudis ! »

Cette phrase revenait souvent avec ces variations :

« Mes mains sont gelées ! » 

« Je suis encore tombé dans un trou ! »

« Ce n’est pas le bon chemin ».

Parfois la vallée taisait les grognements, à d’autres instants elle leur offrait un puissant écho. À 2500 m d’altitude dans les montagnes du Mercantour, la traversée du Trécolpas vers le refuge de la Cougourde fut bien plus ardue que nous l’avions imaginé.

Tout d’abord parce que les raquettes premier prix en dévers cela ne marche pas, ça déchausse tout le temps, tu perds l’équilibre et tu tombes sur le côté, et puis bon courage pour te relever.

Du coup la plupart d’entre nous a choisi de ne pas les utiliser, et comme il y avait au moins un mètre de neige, c’était assez gelé pour glisser mais aussi assez mou pour qu’on s’enfonce jusqu’à l’entrejambe. Avec le poids du sac à chaque pas c’était la peur que la neige craque, car une fois bloqué ça impliquait plusieurs minutes pour se dégager.