Ben Patterson

 

Ben Patterson

1934-2016


Artiste pionnier de l’avant-garde Fluxus, Ben Patterson commence par étudier durant son en- fance la botanique, la zoologie, les roches et minéraux, pour plus tard se consacrer entièrement à la musique.

Il débute en 1952 des études musicales à l’Uni- versité du Michigan, dont il est diplômé en 1956. Contrebassistevirtuose, en raison de sa couleur de peau, il ne peut intégrerun orchestre sympho- nique américain. Il rejoint alors, de 1956 à 1957, l’Orchestre symphonique d’Halifax au Canada, puis de 1958 à 1959, celui de la 7e Armée des États-Unis basé enAllemagne, et en n retourne au Canada auprès de l’Orchestrephilharmonique d’Ottawa jusqu’en 1960.

Son vif intérêt pour les recherches en musique électronique le conduit à se rendre en Allemagne à Cologne, a n de pouvoir suivre les travaux de Karlheinz Stockhausen dans les studios de la WDR. Néanmoins, lors des concerts donnés dans l’atelier de Mary Bauermeister, c’est John Cage qui le fascine, dont il interprète, en première mondiale, Cartridge Music.

Il fait à cette époque la connaissance de Nam June Paik et de Wolf Vostell, et présente ses pre- mières œuvres musicales, Paper Piece, Solo for Double Bass, Variations for Double Bass(où des objets tels que pinces, serre-joints, etc. sont xés à lacontrebasse) qui deviendront des pièces indispensables aux concerts Fluxus.

Il publie à compte d’auteur un recueil de ses compositions et expérimentations artistiques, Me- thods and Process, avec l’aide de Daniel Spoerri. En 1962, à Paris il expose avec Robert Filliou, ses Puzzle Poems, collabore à sa « Galerie légitime » (qui tient dans son chapeau), et participe, invité par George Maciunas, aux concerts Fluxus de Wiesbaden et de Copenhague (1963), puis rentre à New York où il occupe un poste de bibliothécaire à la New York Public Library.

En 1964,George Maciunas publie Poems in Box et Instruction n° 2, et Ben Patterson crée la perfor- mance Lick Piece (femme nue recouverte de crème fouettée à lécher).

Il abandonne progressivement son activité artistique qu’il reprendra en prenant part au Festival Fluxus de Wiesbaden en 1982, célébrant les vingt ans du mouvement, puis à la Biennalede Sao Paulo en 1983. Une exposition personnelle est organiséeen 1988 à la Emily Harvey Gallery de New York. Il organise en2012, les 50 ans de Fluxus, grande rétrospective dans toute laville de Wiesba- den en Allemagne.

Depuis, il a fait l’objet de nombreuses expositions en Europe,Asie, Russie et en Amérique, avec des concerts, lectures et performances.

Etats-Unis

29/05/1934 – 25/06/2016

 

 


 

 

Il débute en 1952 des études musicales à l’Université du Michigan, est diplômé en 1956. Contrebassiste virtuose, en raison de sa couleur de peau il ne peut intégrer un orchestre symphonique américain ; il rejoint alors, de 1956 à 1957, l’Orchestre symphonique d’Halifax au Canada, puis de 1958 à 1959, celui de la 7e Armée des États-Unis basé en Allemagne, et enfin retourne au Canada auprès de l’Orchestre philharmonique d’Ottawa jusqu’en 1960.

 

Son vif intérêt pour les recherches en musique électronique le conduit à se rendre en Allemagne à Cologne, afin de pouvoir suivre les travaux de Karlheinz Stockhausen dans les studios de la WDR. Néanmoins, lors des concerts donnés dans l’atelier de Mary Bauermeister, c’est John Cage qui le fascine, dont il interprète, en première mondiale, Cartridge Music. Il fait à cette époque la connaissance de Nam June Paik et de Wolf Vostell, présente ses premières œuvres musicales, Paper Piece, Solo for Double Bass, Variations for Double Bass (où des objets tels que pinces, serre-joints, etc. sont fixés à la contrebasse) qui deviendront des pièces indispensables aux concerts Fluxus. Publie à compte d’auteur un recueil de ses compositions et expérimentations artistiques, Methods and Process, avec l’aide de Daniel Spoerri.

 

En 1962, à Paris il expose avec Robert Filliou, ses Puzzle Poems, collabore à sa « Galerie légitime » (qui tient dans son chapeau), et participe, invité par George Maciunas, aux concerts Fluxus de Wiesbaden et de Copenhague (1963), puis rentre à New York où il occupe un poste de bibliothécaire à la New York Public Library. En 1964,George Maciunas publie Poems in Box et Instruction n° 2, et Patterson crée la performance Lick Piece (femme nue recouverte de crème fouettée à lécher) puis il abandonne progressivement son activité artistique qu’il reprendra en prenant part au Festival Fluxus de Wiesbaden en 1982, célébrant les vingt ans du mouvement, puis à la Biennale de Sao Paulo en 1983.

 

Une exposition personnelle est organisée en 1988 à la Emily Harvey Gallery de New York. Artiste pionnier de l’avant-garde Fluxus, Il ne cesse depuis de performer et d’exposer à travers le monde ; il organise en 2012, les 50 ans de Fluxus, grande rétrospective dans toute la ville de Wiesbaden en Allemagne.

Ben Patterson, "Since Marchel Duchamp", 2015, 60 x 50 cm
Ben Patterson, "No more pink ? try amethyst !", 2013, 110 x 110 cm
Ben PATTERSON 008 G Eva Vautier © Fr Fernandez copie
Ben Patterson, "Le carnaval des animaux", 2011, variable
Ben PattersonVue exposition Galerie Eva Vautier 2017
previous arrowprevious arrow
next arrownext arrow