La Galerie est heureuse de vous annoncer sa participation au salon international du dessin contemporain, Pareidolie, les 26 & 27 septembre 2020 au Château de Servières, Marseille.

 

Pour Paréidolie 2020, nous vous proposons d’explorer l’Humain. Joseph Dadoune, avec la série DJINN, traite du mythe et du pouvoir de la croyance.

 

Yosef Joseph Dadoune, DJINN (2), 2019, Pastel à l’huile sur papier indien, 30 x 23 cm, © Galerie Eva Vautier

 

Natacha Lesueur présente des dessins inédits, hyper-réalistes, avec des reprises méticuleuses à la mine graphite, inspirés de sa pratique photo- graphique, passant de la fiction à la réalité.

 

Natacha Lesueur, Fée du logis n°1, 2020, Mine graphite sur épreuve photographique pigmentaire, 42 x 60 cm, © Galerie Eva Vautier


Grégory Forstner dessine au fusain, d’un geste vif et expressif des gent- lemen à tête de mort, de cochon ou de chien, figures récurrentes du ré- pertoire iconographique de l’artiste, qui composent un univers étrange empreint d’allégories, touchant l’anthropomorphisme.

 

Gregory Forstner, Sans titre (1), 2019, Graphite sur papier, 65 x 50 cm, © Galerie Eva Vautier


Gérald Panighi avec une imagerie soigneusement négligée et des pe- tites phrases du quotidien, qui par leur assemblage, provoquent un rire grinçant menant à une introspection, reflétant ainsi l’esprit de la nature humaine.

 

Gérald Panighi, Il attendait que je dorme (…), 2019, Dessin sur papier à la mine de plomb, crayon de couleur, huile de lin, 65 x 50 cm, © Galerie Eva Vautier


Enfin, à la recherche de la forme universelle, des dessins historiques de Ben.

 

BEN Vautier, Ce n’est jamais tout noir ou tout blanc, 1980, Acrylique et feutre sur papier, 53 x 75 cm, Galerie Eva Vautier

 

En savoir plus : https://pareidolie.net