Joseph Dadoune

 

Le Musée Noir

Ultimate photograhy

 Joseph Dadoune s’est fait connaître en Occident et au Moyen-Orient au début des années 2000 grâce à des installations vidéo remarquables et une œuvre photographique originale. A l’occasion d’une exposition personnelle (Khamsin Photography, 2007) au Böhm Trade Center de Düsseldorf, il déclarait : « J’ai aujourd’hui tendance à penser que l’image filmée est la sémantique la plus appropriée, et que le cinéma permet de parler d’un sujet en en concentrant les multiples aspects […] L’installation, par son format (montage, scènes vécues, dispositif) pose aussi la question de comment poser une caméra face à ces choses vécues tout en mettant à distance le pathos ou le sentimentalisme. Si mon propos est de partir de documents, je ne souhaite pas réaliser un travail documentaire. […] Je ne cherche pas à créer une fiction à partir d’une réalité. Je cherche plutôt à ouvrir des portes pour rendre des connexions possibles. »

 L’œuvre de Joseph Dadoune n’a cessé d’interroger le judaïsme, le post-colonialisme, la périphérie et l’homosexualité. Ses films et ses photographies éclairent ces violences symboliques archi-contemporaines.

 Pour tout créateur – ayant un tant soit peu le sens de l’Histoire – une question se pose perpétuellement : quelle pierre ajouter ? Pour Dadoune, ce serait plutôt : quelle image ajouter aux images déjà-là ? Alain Badiou aurait parlé de nouvelles fictions.

 Tel Ad Reinhardt, Joseph Dadoune a décidé d’enterrer l’image, sans pour autant faire table rase de la figure, du signe. Reinhardt aimait envisager ses Black Paintings comme  « une icône libre, in-manipulable, inutile, invendable, irréductible, in-photographiable, in-reproductible, inexplicable. » Les Black Boxes de Joseph Dadoune s’inscrivent à leur manière dans la logique moderniste des Ultimate Paintings de Reinhardt. Ces œuvres, aussi sèches, hermétiques et fermées soient-elles – pour reprendre les termes de l’artiste – font pourtant écho à des réalités bien tangibles. Counter Composition V (2011) évoque autant une vulve que l’œuvre éponyme de Theo van Doesburg (1924), ce qui lui a valu d’être présentée par la Galerie Le Minotaure  en octobre dernier à la Fiac, aux côtés des œuvres de Hans Bellmer, Marcel Duchamp, Louise Bourgeois, Man Ray ou encore Pierre Molinier. L’histoire contemporaine n’étant jamais très loin, Black Tunnel (2013) symbolise une des galeries souterraines construites par les Palestiniens afin d’acheminer des vivres entre Gaza et l’Egypte. Palm Box renverse l’imagerie d’Épinal fifties des lieux de villégiature. Quant à Black Museum (2011) face à laquelle, un chantre de l’esthétique relationnelle pourrait fantasmer de multiples fictions collectives, nous préfèrerons prendre le temps de nous interroger sur les vies à venir du White Cube. Qu’y a-t-il derrière le White Cube ? Quelle violence symbolique ? Quelle idéologie ? Quelle utopie scelle le Black Museum ? Les essais de Brian O’Doherty apparaissent alors d’une actualité brûlante et nécessaires (voir « Inside the White Cube: The Ideology of the Gallery Space » in Artforum, 1976).

Ces photographies conçues dans un atelier aux fenêtres sans huisseries, ni volet – comme des yeux sans paupières – ouvert sur le dehors, en lien permanent avec la rue, les voisins, les passants, la vie, renvoient nécessairement à une extériorité, à un Autre. Chaque photographie tente de répondre aux questions qui traversent cet ensemble : que se passe-t-il au-delà de l’image ? Derrière l’image ? Derrière la boîte noire ?

 Tout comme l’atelier de l’artiste, ces photographies ne sont pas des œuvres fermées, bien au contraire, elles n’imposent ni point de vue autoritaire, ni doxa. Ce sont des œuvres ouvertes au sens où l’entendait Umberto Eco.

Elodie Antoine ,2014

Yosef Joseph Dadoune
Furrow testimony, 2016-2017
Goudron, lave, poudre de fer, acrylique,
encre noir du japon sur toile
Signé au dos
60 x 40 x 3 cm


Joseph Dadoune
Fleurs / After War. Blind Spot, 2015-2016
Pastel noir à l’huile sur papier Fabriano 90 gr
Série de 33 dessins signés au dos
57,8 x 41,8 cm


Joseph Dadoune
Fleurs / After War. Blind Spot, 2015-2016
Pastel noir à l’huile sur papier Fabriano 90 gr
Série de 33 dessins signés au dos
57,8 x 41,8 cm


Joseph Dadoune
Fleurs / After War. Blind Spot, 2015-2016
Pastel noir à l’huile sur papier Fabriano 90 gr
Série de 33 dessins signés au dos
57,8 x 41,8 cm


Joseph Dadoune
Fleurs / After War. Blind Spot, 2015-2016
Pastel noir à l’huile sur papier Fabriano 90 gr
Série de 33 dessins signés au dos
57,8 x 41,8 cm


Yosef Joseph Dadoune
Lost in the sea / Find / Forget, 2017
Pastel à l’huile, peinture aérosol, goudronné
avec réhaut d’argent, cire sur toile
Signé au dos
170 x 126 cm


Joseph Dadoune
Métamorphose Hybride, 2016-2017
Goudron, poudre de fer, poudre de cuivre,
poudre d’or et de malachite sur toile,
ruban de ponçage Signé au dos
18 x 14 x 2 cm


Yosef Joseph Dadoune
Lost roots / Lost memory / we new , 2017
Pastels à l’écu couleur sur papier Hahnemühle 185g
Série de 76 dessins
21 x 29,7 cm


Yosef Joseph Dadoune
Lost roots / Lost memory / we new , 2017
Pastels à l’écu couleur sur papier Hahnemühle 185g
Série de 76 dessins
21 x 29,7 cm


Yosef Joseph Dadoune
Lost roots / Lost memory / we new , 2017
Pastels à l’écu couleur sur papier Hahnemühle 185g
Série de 76 dessins
21 x 29,7 cm

 

 

Joseph Dadoune,
Tar Corner , 2011,
45 x 55 cm Premium fine art on dibond, Anti-uv glass, Tirage : 5/5

 

Joseph Dadoune,
Black Palms, 2012,
120 x 160 cm, Premium fine art on dibond,
Tirage : 5/5

 

Joseph Dadoune, Counter composition V, 2011, 42 x 41 cm, Premium fine art on dibond, Anti-uv glass, Tirage : 5/5

 

YOSEF JOSEPH DADOUNE

Né en 1975 à Nice. Vit et travaille à Paris

Site personnel : www.josephdadoune.net

 

Expositions personnelles ( Selection ) :

2020 Perspective. On arty minute, exposition en ligne durant la crise sanitaire. Paris. Fr        (commissariat: Doron Von Beider)

2018 : Family Album. curators: Leor Grady, Orit Mor, Barbara Wolffer, The Lobby, Tel Aviv

2018 : Yosef Joseph Dadoune, Des Racines. Texte: Raphaël Sigal. Galerie Éva vautier, Nice

2017 : Sillons. curator : Isabelle Bourgeois, Espace Richaud, Versailles

2016 : In praise of the Sequence. curators: Leor Grady, Orit Mor, The Lobby Art Space, Tel Aviv

2016 : << Pour qui sont ces serpents qui sifflent sur vos têtes>>, curator : Isabelle Bourgeois, Beit Uri and Rami Nehostan Museum, Kibbutz Ashdod Yaakov Meuhad, Israel

2015 : Border Notes, Yosef Joseph Dadoune and Eyal Assulin, curator : Ziva Yalin, Be’eri gallery, Kibbutz Be’eri, Israel

2015 : Joseph Dadoune, curator : Isabelle Bourgeois, artiste invité PAREIDOLIE, Salon international du dessin contemporain, Marseille

2014 : Le Kiosque Noir, Espace d’art le Moulin, La Valette, France

2014 : Le Musee Noir, Galerie Eva Vautier, Nice, France

2012 : Ofakim, (Curator : Eyal Assulin), Sapir College’s School of Art, Sderot, Israel

2012 : Ofakim, (Curator : Drorit Gur Arie), La Bulle, French Institute, Tel-Aviv, Israel

2012 : Ofaqim, (Curator : Drorit Gur Arie) Petach Tikva Museum, Petach Tikva, Israël

2008 : 3 films by Joseph Dadoune (Premier-monographie), Tel Aviv Cinematheque, Tel Aviv, Israel

2007 : Joseph Dadoune A Cinematic Trilogy, (monographie) (Curator : Drorit Gur Arie) Petach Tikva Museum, Petach Tikva, Israël

2007 : Purifying Love, curator : Dr Sania Papa, Track7artsLaboratorium, Athènes, Grèce

2007 : Project Room #1 : « Universes », Galerie Martine Aboucaya, Paris, France

2006: Milk Teeth, Janco Dada Museum, Ein Hod, Israel

2006: Chanti, Espace expérimental, Le Plateau Contemporary Art Center / FRAC Ile de France, Paris, France

2005: images from the movie Universes, EspaceCulture, in association with the 6th Israeli film festival, Marseille, France

2004: Universes, Joël Scholtès Gallery, Nice, France

2004: Universes, Alon Segev Gallery, Tel-Aviv, Israel

2004: Universes, the artists’ house, Jerusalem, Israel

2002: Limited Club, Joël Scholtès Gallery, Nice, France.

2001: The Cold Room, French Institute, Tel-Aviv, Israel

2001: Bienvenue au Club, Alon Segev Gallery, Tel-Aviv, Israel

2001: La Viande Autrement / L’autre Substance – Mode d’emploi… Passage de Retz, Paris, France

2000: Le Cabinet / Temple, Eric Dupont Gallery, Paris, France

1999: Prophylaxie Production, Galerie du Tableau, Marseille, France

1999: Le Réduit, observation / concentration – The Organ, emission / reception, Espace d’art Contemporain Le Faubourg,   Strasbourg, France

1996: Les Valises Itinérantes, Le Chanjour Gallery, Nice, France

 

Expositions de groupe ( Selection ) :

2020: ‘Transmission’. APT, London, UK (commissariat Drorit Gur Arie)

2020: Outside Box 2. Old Jaffa, Jaffa, Il (commissariat: Liav Mizrahi & Yael Rozin)

2020: 1 metre de distance, galerie Éva Vautier, Nice, FR

2020: Constelaciones. MUNTREF, El Museo de la Universidad Nacional de Tres de Febrero Buenos Aires, AR ( commissariat: Diana Wechsler & Benedetta Casini)

2020:  Vividus. Petach Tikva Museum of Art, IL (commissariat: Bar Yerushalmi)

2019: Avec plaisir #2. Galerie Éva Vautier, Nice, FR

2019: Naked Soul: Chaïm Soutine. Ein Harod museum, Kibbutz Ein Harold, IL (commissariat: Yaniv Shapira, Surya Sadekova, Batsheva Goldman-Ida)

2019: Hshuma. Museum and Center of Contemporary Art, Bellinzona, CH (commissariat Sharon Toval)

2019: Teder print fair, Teder, Tel Aviv, IL (commissariat: Michael Liani)

2019: Family trees, FRAC Normandie Rouen, The botanical garden fo Rouen,  FR Rouen, FR (curator Véronique Souben)

2019: Révélation. Galerie ANNE+, Paris, FR

2019: Jacqueline Kahanoff: The Levant as a Parable. MUSA museum, Tel aviv, IL (commissariat: Sara Turel)

2018: THE LAND OF PROMISE. curator: Tamás Don. MODEM Modern and Contemporary Arts Centre, Debrecen, Hongrie

2018: Make Up, curators: Drorit Gur Arie & Tal Schwartz, Labirynt Galerie, Lublin, Pologne

2018: FROTTEMENT, 10è édition des Arts Éphémères, curated by: Isabelle Bourgeois & Martine Robin, Parc et Salons de Maison Blanche, Marseille

2018: TO THE END OF LAND, curated by: Drorit Gur Arie & Or Tshuva. National Gallery of Modern Art New Delhi, Indes

2018: RÉSONANCE, FRAC Normandie Rouen, Musée des Beaux-Arts de Rouen, Rouen, France

2017: Blues prints II, models, curator: Orit Mor. The Lobby art space, Tel Aviv

2017: Inconfort moderne, curator : Annie Aguettaz / Imagespassages, La Fabric, Fondation Salomon, Annecy, France

2017: Je T’aime Ronit Elkabetz, curator: Yaara Keydar. Directeur artistique: Shlomi Elkabetz, Design museum, Holon, Israel

2017: To and Fro, curator: Dr. Batsheva Goldman-Ida. The Jerusalem Biennale, Van Leer Jerusalem Institute, Jerusalem

2017: Materials for Thought Selection from the Museum Collection. Curators: Dalia Manor & Nirit Dahan. Negev Museum, Beer Sheva, Israel

2016: D’UNE MEDITERRANEE, L’AUTRE, commissaires italiens : Francesco Bonami & Emanuela Mazzonis, commissaires français : Pascal Neveux & Ricardo Vazquez, Hôtel des Arts, Toulon

2016: À L’HEURE DU DESSIN 4e TEMPS, curator: Martine Robin. Chateau de Serviers, Marseille

2016: FUNDAMENTAL, curated by: Drorit Gur Arie. 5e Mediations Biennale. Poznań, Pologne

2016: Post- postmodernism ≠ Utopia, “Extremely Loud and Incredibly Close ». Curators: Svetlana Reingold. Haifa Museum of Art, Haifa, Israel

2016: Alchemy of Words: Abraham Abulafia, Dada, Lettrism, curated by: Bat Sheva Ida Goldman. Tel Aviv museum of Art, Tel Aviv

2016: STRATA, curator: Drorit Gur Arie. CIRCLE1 Gallery, Berlin

2016 : Alt- Neu, curator: Nogah Davidson. Rosenbach Contemporary gallery, Jerusalem

2015 : Imago Mundi – Mappa dell’arte nuova. Luciano Benetton Collection, curator: Naomi Aviv. Fondazione Giorgio Cini, Venise

2015 : Bibliologia: The Book as Body, curators: Drorit Gur Arie & Raphael Sigal. Petach Tikva Museum, Petach Tikva, Israël

2015 : ‘Stains And Stampings’, Mizrahi and Palestinian Identity in Visual Art in Israel, curated by: Shula Keshet and Farid Abu-Shakr. Sister Gallery, Tel-Aviv, and at Art Gallery, Latin Quarter, Nazareth

2015 : « Expressions méditerranéennes. De la poésie à l’engagement », Hôtel des Arts, Toulon, France

2015 : Recurrence: Rituals, Place, and History, ( Curator : Drorit Gur Arie ) The Nicosia Municipal Arts Centre & the Pierides Foundation, Nicosia, Syprus

2015 : A une année lumière, Galerie Eva Vautier, Nice, France

2015 : Border Notes, Eyal Assulin and Yosef Joseph Dadoune, ( Curator : Ziva Yalin ) Be’eri gallery, Kibbutz Be’eri, Israel

2014 : Inhabiting the World, ( Curator : Olivier Kaeppelin ), Busan Biennale 2014, Busan, Korea ( Republic of )

2014 : Projecting Art – Curator : Sophia Dekel-Caspi, Ilana Goor Museum, Jaffa, Israel ‎

2014 : Mazal U’braha, Myth and Superstition in Contemporary Israeli Art, ( Curator : Carmit Blumensohn ), Beit Hatfutsot, Tel Aviv, Israel

2014 : Ruins, ( Curator : Nitsa Peri ), City Lights, Aneba Parc, Modiin, Israel

2014 : LES DÉSASTRES DE LA GUERRE, 1800-2014, ( Curator : Laurence Bertrand Dorleac ) Louvre Museum, Lens, France

2014 : Until you get out of my voice, ( Curated by : Yuval Beaton & Roni Cohen-Binyamini ), Ashdod Art Museum, israel

2014 : “Confluence: Israel”, ( Curator : Shosh Dagan ), Art Center Sarasota, USA

2014 : Measure for Measure, ( Curators: Drorit Gur Arie & Hila Cohen-Schneiderman ), Petach Tikva Museum, Petach Tikva, Israël

2014 : Confrontation” ( Curator : Marie Shek ), Galerie Le Minotaure & Galerie Alain Le Gaillard, Paris, France

2013 : Expo-étagères « 21/12 », ( By : Audrey Illouz, Nathalie Brevet & Hughes Rochette ) La Ruche, Paris, France

2013 : No Place ( Curator: Jonathan Touitou ) BAAD Reservoir Gallery, Bezalel Academy of Arts and Design, Tel Aviv, Isarel

2013 : “Paris – Tel-aviv, a history of black & white”, ( Curator : Marie Shek ), The Salon Art+Design, New York, USA

2013 : SEXE, HUMOUR & ABSTRACTION – Texte : Bernard Marcadé Scénographie : Mathieu Mercier, GALERIE LE MINAUTORE, FIAC 2013, Paris

2013 : Honey, I rearranged the Collection – Philippe Cohen Collection ( Curator : Ami Barak ) Passage de Retz, Paris

2013 : CroSSing SpaCe „Hotel de inmigrantes“, Kunsthalle Faust, Hannover, Germany

2013 : SCHWereloS, ( co-curated by Drorit Gur Arie & harro Schmidt ), Kunsthalle Faust, Hannover, Germany

2013 : The Compromised Land: Recent Photography and Video from Israel, ( co-curated by Helaine Posner, guest curator Lilly Wei ), Neuberger Museum of Art, NYC, USA

2013 : Black Point, ( Curators Shula Keshet & Yoram Blumenkrantz ), Black Night event, Achoti (Sister) house, Tel Aviv

2013 : Rise Be’er, MA curators program ( Stav Bar On & Stav Tehodor ) Ben Gourion University, Habeer, art and Visual media center, Beer Sheva, Israel

2013 : MOMENTUM Paris – Tel Aviv – Paris, ( Curator Marie Shek ), Galerie Minotaure, Tel Aviv, Israel

2013 : En Route, ( Curator : November Wanderin ), Gallery Ermanno Tedeschi, Tel Aviv, Israel

2013 : The Appearance of Images ( Curator: Audrey Illouz ) , Fondation Ricard, Paris, France

2013 : Lyrical Correctness ( Curator : Micha Kirshner ) Wizo Haifa Academy of Design and Education, Haifa, Israel

2012 : Great Wide Open: New and Old in the Collection, ( Curator: Amitai Mendelsohn ), The Israel Museum, Jerusalem, Israel

2012 : The Unknown, (Curator : Drorit Gur Arie), Mediations Biennale, Poznan, Pologne

2012 : Frontières/Territoires, ( Curator : Maud Calmé et Luc Texier ), ArtCourtVideo, Palais de l’Achevêché, Arles, France

2012 : Black Box, ( Curator : Rami Maymon ), #2 International Photography Festival, Jaffa Port, Israel

2012 : Tectonic Faults, ( Curator : Drorit Gur Arie ), Beit Mani (Mani House), Tel Aviv, Israel

2012 : Terra Mediterranea – In Crisis, ( curated by Yiannis Toumazis ) the Nicosia Municipal Arts Centre, Nicosia, Syprus

2012 : In memory of Boaz Tal ( Curator : Dr Sorin Heller ), The artists’ house, Tel Aviv, Israel

2012 : ICI/PARIS – Curator Marie Shek, Galerie Michel Rein, Paris, France

2012 : Le désir de Paris, ( Curator : Svetlana Reingold ), Musée Mané Katz – Haïfa, Israel

2012 : Baad Influence, BAAD Reservoir Gallery, Bezalel Academy of Arts and Design, Tel Aviv, Isarel

2012 : The Armory Show, Vivian Horan Gallery, NYC, USA

2012 : Works on paper, Vivian Horan Gallery, NYC, USA

2012 : “Israel From Within and from Without”, ( Curators : Rinat Harel, Holland Dieringer, and Stuart Steck ) Good Question Gallery, New Jersey, USA

2011 : inSALAAM inSHALLOM ( Curator : Ayelet Bitan Shlonsky & Claudette Zorea ), Beit H’air – Urban Culture Museum, Tel Aviv, Israel

2011 : Site Specific ( Curator : Carmit Blumensohn ) The Open University Department of Literature, Language and the Arts, Raanana, Israel

2011 : lyrical correctness ( Curator : Katharina Mayer ), August-Pieper-Haus Bischöfliche Akademie, Aachen, Germany

2011 : Southern Spirit – Aspects of the Negev in Contemporary Israeli Art ( curator Dr Dalia Manor ) The Genia Schreiber University Art Gallery, Tel Aviv University, Tel Aviv, Israel

2011 : AD – DRESS : Thoughs on Garments, ( Curator : Sophia Dekel-Caspi ), Jerusalem Artists’ House, Jerusalem, Israel

2011 : Southern Spirit, Aspects of the Negev in Contemporary Israeli Art ( curator : Dr Dalia Manor ), Negev Museum Beer Sheva, Beer Sheva, Israel

2011 : Home, Memory, Place: Negev, ( curator : Israel Rabinovitsh ), Kay academic college, Beer Sheva, Israel

2011 : Lyrical Correctness, ( curator : Katharina Mayer ), FiftyFifty Galerie, Dusseldorf, Germany

2011 : Schwarze Wielde Chaye, ( Curator : Liav Mizrahi ), Zemac Contemporary Art, Tel Aviv

2011 : “Israel From Within and from Without”, ( Curators : Rinat Harel, Holland Dieringer, and Stuart Steck ) Rubin-Frankel Gallery, Boston University Hillel, Boston, USA

2011 : site specific, ( Curator : Carmit Blumenson ), 10 Gallery, Bet Michal, Rehovot, Israel

2010 : Far away, Right here, ( A project by : Fabio Morais & Marilá Dardot ), 29th São Paulo Biennial, Sao Paulo

2010 : The Exotic West, ( Curator : Dor Guez ) The Jewish Cultural Centre, parallel to the São Paulo Biennial, Sao Paulo

2010 : Fresh Paint 3, Inga Gallery of Contemporary Art, Tel Aviv, Israel.

2010 : The “Old Man” : David Ben-Gurion and His Legacy in the Mirror of Israeli Art, ( Curator Prof. Haim Maor ), Ben-Gurion University of the Negev, Israel

2010 : In Detail: From the Collections of Arnie Druck ( Curator : Yeala Hazut ), Haifa Museum of Art, Haifa, Israel

2009 : The Winners for 2008 The Ministry of Culture and Sport, Prizes in Art and Design, ( Curator : Galia Bar Or ) Museum of Art, Ein Harod, Israel.

2009 : Consolation ( Hosting by : David Adika ) Inga Gallery of Contemporary Art, Tel Aviv, Israel.

2009 : Forbidden Juctions, ( Curator : Dor Guez )  The Israeli Center for Digital Art, Holon, Israel.

2008 : Silencio!, ( Curator : Audrey Illouz ) Vermelho Gallery, Sao Paolo, Brazil

2008 : Local, 10 Exhibitions. ( Curator : Shelly Cohen ) The Architect’s House Gallery, Jaffa, Israel

2008 : Sehnsucht (Aspiration), ( Curator : Dr Georges Armaos ), Light & Sie Gallery, Dallas, Usa

2007 : Of Ar, The architcture worker, Commissariat : Shelly Cohen, Architecte & Dr Shani Bar-On, The Gallery of the Achitect house, Jaffa, Israel

2007 : “Crossings” The Nicosia Municipal Arts Centre, The Pierides Foundation, Nicosia, Cyprus

2006: In Between Places: New Art from Israel (curator: Kari Conte),Vivian Horan Gallery, New York, United-States

2006: New Territories (curator : Michel Dewilde) Hall de Bruges, Belgium

2005: Arab Jews and Arab (curators – Shula Keshet and Zahad Harsh, kufur-kassem), Israel

2005: Border Lines Action Field KODRA 2005. Curator: Sania Papa, Kalamaria, Thessaloniki, Greece.

2005: Israeli photographers Photographing Themselves Photographing, (curator: Prof Mordechai Omer) – The Genia Schreiber University Art Gallery – Tel-Aviv University Ramat Aviv, Tel-Aviv, Israel

2004: “you don’t look hungry to me…” (curators: Michal Shamir & Orly Welkovsky), Limbus Gallery, Tel Aviv, Israel

2004: In memory of Dan Zakhem, Shelter 209, Tel Aviv, France

2003: Israeli Object / a Matter of Time (curator: Tsofia Dekel), The Israel national museum of science, planning & technology, Daniel & Matilde Recanati Center, Haifa, Israel

2002: Arts & Food (curator: Hagite Elon), The Israel Museum, Jerusalem

2002: Jouets d’artistes, Joël Scholtès Gallery, Nice

2002: Clinique, Rosenfeld Gallery, Tel-Aviv, France

2001: The Cold Equator, Daniel Azoulay Gallery, Miami, United States

2001: Jolie attaque pour perdre, La Station, Espace des arts, Colomiers, France

2000: Kaléidoscope, Mediarama Logoscope, Monaco

2000: Lucy sweetie darling, Roselyne & Patrick Michaud collection, La Station, Galerie du Château, Nice, France

2000: Pioneer Hotel, Triangle France, la Friche la belle de mai, Marseille, France

Screenings ( Selection ) :

2014 : The Giant, ( Curator : Eitan Buganim ), artists studio Tel Aviv, Tel Aviv Israel

2012 : inSALAAM inSHALLOM ( Curator : Ayelet Bitan Shlonsky & Claudette Zorea ), Beit H’air – Urban Culture Museum, Tel Aviv, Israel

2010 : Others2Specify ( Curated by : SpecifyOthers ) White Box, NYC

2007 : Fiac cinema (Guest curator : d.c.a / Centre Photographique d’Ile-de-France) Palais de Tokyo, Paris

2007 : Film Museum Dusseldorf, Dusseldorf

2006 : Filmés au Louvre, (Curator : Marie-Laure Bernadac) The Louvre Museum, Paris, France

2006 : Museum of Modern and Contemporary Art, Strasbourg, France in connection with the Apollonia project “Artists from here and there, a dynamics for the territories”

2005 : Museum of Modern and Contemporary Art, Nice, France

2005 : Le miroir, Marseille Museums theater, France

2006 : CROSSINGS a contemporary view, Fort Saint Angelo, Birgu, Malta

Formation: 

2012 : Ecole supérieure des Beaux Arts, Toulon, France

2011 : The Artis Grant Program, Artis, NYC, USA

2008 : Young Artist’s Prize, Israeli Ministry of Science, Culture & Sports Prize, Israel

2008 : Artist Prize, South Film Festival, Sderot, Israel

2004 : European Association for Jewish Culture, Paris, France

2003 : Aide à la création, French Judaïsm Foundation, Paris, France

2001 : Alliance Israélite Universelle, Paris, France

Festivals:

2010: South Film Festival, Sderot, Israel

2009 : City Shelter, Sapir Academic College, Sderot, Israel

2009 : Displacement, ( Curator : Irena Gordon ) MusraraMix#9 International Festival for Art, Culture and Society, Musrara, Jerusalem

2008 : South Film Festival, Sderot, Israel

2005 : Focus on Israeli filmmaking, Marseille (6th edition)

2005 : 5th Israeli film festival, Paris

Residences:

2014 : Schir Residency, Berlin, Germany

2012 : Villa Tamaris, La Seyne sur Mer, France

2011 : Artist Pension Trust studio, Brooklyn, USA

2007 : Mishkan Amanim, Herzlia. Israël

2007 : Gast Atelier Stadt Dusseldorf, Kunstler Hous, Dusseldorf, Allemagne

2006 : Atelier de production, Centre Photographique d’Ile-de-France (Contemporary Art Center for Photography), Pontault-Combault, France

2006 : Cité internationale des arts, Paris

2005 : Apollonia Strasbourg  & ArtBOX Grèce. (curator: Sania Papa. Kalamaria, Thessaloniki, Greece

200ִִ4-5 : Cité internationale des arts, Paris,  France

2000 : Triangle France, Marseille, France

Projets de conservation:

2006 : Amit Berlovitz (Moi, Elles…) Relation photographique au féminin, Publisher: Raw Art Gallery, Tel Aviv, Israël (catalogue)

2004-2005 : Vite ! Vite ! du Noir…Atelier 8422, Cité Internationale des Arts, Paris, France

2002 : Clinique, Rosenfeld Gallery, Tel-Aviv, Israel  (catalogue).

Yosef Joseph Dadoune

Des Racines

Exposition du 13 mars au 26 mai 2018

 

Yosef Joseph Dadoune, Lost in the sea / Find / Forget, 2017

 

L’œuvre de Joseph Dadoune est profondément marquée par le questionnement et le dépassement des frontières — que ce soit celles qui séparent l’Orient de l’Occident, le pouvoir central de la périphérie, ou l’imaginaire du réel. À la confluence de la vidéo, de la photographie, de l’architecture et du dessin, sa recherche mêle à la pratique artistique l’engagement social et la réflexion métaphysique. Parmi ses œuvres marquantes, on retiendra son film Sion (2006-2007), produit par le musée du Louvre avec l’actrice Ronit Elkabetz ; Impossible Calendars (2013) exposé notamment au Musée de Tel-Aviv lors de la célébration du centenaire de Dada ; et, plus récemment, Barrière Protectrice (2017), un ensemble de dessins autobiographiques de guerre, réunis dans une publication aux Éditions Arnaud Bizalion.

 

Yosef Joseph Dadoune, Hannah Arendt Poèmes, vue d’exposition © François Fernandez

 

Poèmes Hannah Arendt
Pastel à l’huile de couleur sur papier Hänemhule 190 gr
84,1 cm x 59,4 cm
Série de 43 dessins

L’archétype d’une lettre bascule en tache ou en trait. L’utilisation de l’allemand, que je ne parle pas, me permet de me projeter ailleurs, d’être un autre. Une autre langue s’installe alors. Les amours que l’on retrouve dans les poèmes d’Hannah Arendt deviennent tantôt des fleurs, tantôt des écritures métamorphosées en blés solaires, tantôt des titres : You and Me. Me and You, les doubles flèches, renvoient aux allers et venues de printemps jaunes ou roses, à la subjectivité des amoureux allongés dans les champs de blés, aux paysages extrasolaires. Les repères géographiques et temporels sont effacés et cèdent la place à un fond blanc et « sonore », sur lequel viennent s’inscrire les traumas et les souvenirs.

 

Yosef Joseph Dadoune, Fleurs / After War. Blind Spot, 2015-2016, vue d’exposition © François Fernandez

 

Fleurs / After War. Blind Spot / Tel Aviv, 2015-2016
Suite de 36 pastels à l’huile noire sur papier

J’ai réalisé ces pastels dans mon atelier, dans le sud de Tel Aviv, le quartier des réfugiés Érythréens qui font face aux tours des « Gated Communities » aisées. Les filles et garçons morts par les caprices des Dieux dans Ovide deviennent ici des fleurs ou des arbres, rappelant les métaphores des gerbes de fleurs tressées par les Romains pour leurs morts. Fleurs / After War. Blind Spot sont ces fleurs noircies par la pollution physique et politique. Leur tiges en fer graissé, leurs « jambes » et leurs racines sont comme les socles sur lesquels on fixe les missiles anti-roquettes. Ce sont des beautés verticales ; vues de loin, elles forment un champ de fleurs noirs hybrides où le féminin et masculin jouent le jeu de la séduction.

 

Yosef Joseph Dadoune, Lost memory : Blind spot, 2017, vue d’exposition © François Fernandez

 

Fleurs / After War. Blind Spot / Tel Aviv, 2015-2016
Suite de 36 pastels à l’huile noire sur papier

J’ai réalisé ces pastels dans mon atelier, dans le sud de Tel Aviv, le quartier des réfugiés Érythréens qui font face aux tours des « Gated Communities » aisées. Les filles et garçons morts par les caprices des Dieux dans Ovide deviennent ici des fleurs ou des arbres, rappelant les métaphores des gerbes de fleurs tressées par les Romains pour leurs morts. Fleurs / After War. Blind Spot sont ces fleurs noircies par la pollution physique et politique. Leur tiges en fer graissé, leurs « jambes » et leurs racines sont comme les socles sur lesquels on fixe les missiles anti-roquettes. Ce sont des beautés verticales ; vues de loin, elles forment un champ de fleurs noirs hybrides où le féminin et masculin jouent le jeu de la séduction.

 

Joseph Dadoune - Ainsi va la lumière