MA HAUTEUR MANGE MA HAUTEUR

 

 

 ,

Jean Simon Raclot 

Pour son exposition à la galerie Eva Vautier, Jean Simon nous invite à découvrir une série de tableaux et dessins aux teintes majoritairement acidulées, « chlorophyliptique » fourmillants de touches intenses comme irradiantes donnant un accent fantastique à l’ensemble des propositions. Images mémorielles, ayant rapport avec le parcours du peintre qui a expérimenté le retrait et la solitude afin de nous ramener ces toiles empreintes d’une douce mélancolie fluorée.

A l’heure où le dérèglement climatique est au coeur de l’actualité, ce dérèglement chromatique offre comme un filtre puissamment onirique évoquant tour à tour d’autres temps, d’autres lieux.

Pensons aux paysages d’Alien de Ridley Scott, « Cobra verde », l’Enfer vert, cette jungle au coeur des ténèbres. L’humain rôde masqué ou désaxé au sein de ce théâtre vide. Vers les verts au plus près d’un vertige.

Jean-Luc Blanc 2013

,

,